Canigou, randonnées dans les neiges du sud

C’est en Catalogne nord que nous partons aujourd’hui en reportage, en direction des Pyrénées et ses somptueux paysages, où nous avons rendez-vous pour une journée de randonnée à la neige vers le Pic du Canigo.
Sommet fétiche des catalans, ce majestueux sommet de 2784 mètres d’altitude impose sa silhouette élancée dès l’arrivée dans la plaine du Roussillon, dans la région de Perpignan.

Dans l’antiquité il fut longtemps considéré comme le point culminant de la chaîne des Pyrénées, ces montagnes si visibles depuis la haute mer pour les navigateurs qui commerçaient en Méditerranée, de comptoirs en comptoirs.

Pour notre part, nous avons choisi une vallée reculée du versant sud de la montagne pour nous approcher de ce colosse, qui a nourri maintes légendes. C’est à partir du village du Tech que les choses sérieuses commencent, la route étroite et sinueuse nous amène après une bonne heure à l’ermitage de Sant Guillem de Combret, un lieu isolé, à la sauvagerie singulière. La chapelle couverte d’un magnifique toit recouvert de dalles de gneiss, taillées sur le site, trouve ses origines à la fin du Xème début XI siècle, comme en témoigne la datation de sa cloche.

Le décor est de toute beauté, nous découvrons maintenant une vallée imposante qui s’élance vers les crêtes. Sur l’esplanade, devant la chapelle une croix semble indiquer le chemin des crêtes, un « conjurador », face à la montagne, comme pour conjurer le sort, guider et bénir le berger, le montagnard. La luminosité hésitante de ce matin d’hiver, la froideur de la neige omniprésente donnent au site une ambiance inoubliable. Nous sommes ici au cœur du territoire « Canigo Grand Site de France », ce site de Sant Guillem, fait honneur à ce classement prestigieux de ce massif montagneux. Après quelques minutes de marche sur une piste forestière, nous chaussons rapidement nos raquettes à neige, la couche est abondante, bien compactée pendant les jours précédent notre excursion, où températures basses et vent Tramontane on fait leur œuvre.

  • randonnée raquettes canigou
  • randonnée raquettes à neige
  • randonnée raquettes canigou
  • randonnée raquettes canigou
  • randonnée raquettes canigou

Nous gagnons rapidement de la hauteur en suivant plus ou moins le torrent de la Coumelade, le soleil gagne lui aussi petit à petit de la hauteur et fini par nous étreindre de sa douce chaleur. Les animaux sauvages recherchent eux aussi la chaleur du soleil, nous croisons une harde d’isards, d’une bonne quinzaine d’individus. Le temps d’une photo, les voici déjà sur l’autre versant, mais que d’émotions dans ce décor !!!

Les panoramas deviennent plus aériens, nous approchons des crêtes et de notre objectif du jour : le Tres Vents, mais avant il nous faut traverser de grosses accumulations de neige. Nous sommes si proches de la mer Méditerranée, mais les chutes de neige sont souvent ici abondantes avec des dépressions « vigoureuses » qui arrivent de la zone des îles Baléares. Le sommet justement nous y prenons pied maintenant, après avoir franchis une dernière arrête de neige. Le panorama est tout simplement majestueux, une vue à 360° pour découvrir l’ensemble de la Catalogne nord, depuis les côtes jusqu’aux hautes vallées et plateaux.

Le Canigou, lui, se trouve juste là devant nous, mais trop éloigné pour le gravir aujourd’hui. La journée est déjà bien avancée, il est temps pour nous de terminer notre excursion, nous regagnons la vallée du Vallespir, avec l’envie de revenir dans ce secteur, pour un nouveau reportage.

Si vous aussi vous souhaitez vivre cette aventure unique de randonnée hivernale en raquettes à neige sur le Massif du Canigou, suivez ce lien.

Visualisez l’itinéraire sur Wikiloc

L’itinéraire à suivre, depuis le village du Tech pour vous rendre au point de départ de la randonnée