Bardenas Reales, le petit désert à pied, à cheval ou en vtt

Ce soir les Bardenas Reales en Navarre seront à l’honneur sur France 3, au cours de l’émission « Des racines et des ailes », un documentaire présenté par Carole Gaessler. L’émission qui a pour thème les Pyrénées entre France et Espagne, consacrera un reportage à ce singulier désert, situé en Espagne au pied de la chaîne pyrénéenne. Tombé sous le charme de ce territoire si particulier, comme je pense la majorité des visiteurs, je saisis donc l’actualité au vol, une actualité par ailleurs bien triste et sauvagement cruelle ce mercredi 07 janvier avec l’attentat terroriste dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo, pour vous proposer à travers ce modeste article, une petite escapade en images, histoire de s’évader et de rêver un peu, loin des tumultes de ce monde de plus en plus fou. Direction las Bardenas Reales.

Les Bardenas se conjuguent donc aux pluriels, car elles sont constituées de « petits territoires » tous différents les uns des autres. Ils ont pour nom la Blanca, la Negra ou encore el Plano. Les sommets portent eux le nom de Tripa Azul, Rallon, Pisquera ou encore El Friale, ambiance western garantie.

Ce désert occupe une superficie de plus de 42000 hectares entre Aragon et Navarre, une grande partie est classée parc naturel et réserve de biosphère par l’Unesco.

Kaléidoscope de couleurs et de paysages, on y rencontre tour à tour des vastes étendues arides,  des montages ruiniformes avec d’innombrables cheminés de fées,  selon la saison des petites étangs véritables oasis de verdure, des pinèdes et des étendues rocailleuses où le bardenero, l’homme des Bardenas, cultive toujours les céréales.

Terre façonnée  donc par l’homme et ses activités,  le surpâturage des moutons …l’érosion a fait le reste. Terres à usages ancestraux, elle est la « propriété »  des communes avoisinantes, communes auxquelles il faut ajouter les vallées de Roncal et Salazar dans les Pyrénées, dont les bergers ont de tout temps utilisé les Bardenas pour la transhumance hivernale des brebis.

Bien que toujours très agricole, les Bardenas  sont aujourd’hui tournées aussi vers le tourisme, c’est bien sûr à pied, à  cheval ou en vélo que je vous conseille de visiter ce territoire singulier et insolite,  un véritable désert en Europe à explorer sans plus tarder, vous serez à votre tour conquis.

C’est parti pour la découverte en images, prises lors des voyages « ailleurs » que nous organisons.

Pour l’organisation d’une petite escapade nature aux Bardenas: trekkingdecouvertes@gmail.com